COMMENT RÉDIGER UNE ANNONCE POUR VENDRE UNE VOITURE AU TOGO

Pour être efficace, une petite annonce se doit d’être précise, complète et… exacte. Vous avez sur Godogodoo plusieurs cases différentes pour bien décrire votre annonce. Voici comment rédiger votre petite annonce auto pour frapper juste.

La desscription

  • La marque, le modèle, la cylindrée, le type de carburant
  • Voiture achetez au Sénégal ou venant
  • Le kilométrage
  • Le mois et l’année de mise en circulation ou le millésime
  • La couleur
  • Les équipements optionnels
  • Premier propriétaire ou première main (si c’est le cas)
  • Le bilan du contrôle technique
  • Carnet d’entretien
  • État
  • Le prix, et s’il est négotcable
  • La localisation du bien, dans quelle ville et si possible nommez le quartier
  • Contact: Numéro de téléphone, adresse mail.

Ajoutez tout ce qui peut attirer, rassurer et retenir un acheteur Par exemple voiture non fumeur, car c’est de plus en plus un atout !

Ne cachez rien, signalez tout!

Les indications portées sur votre petite annonce doivent être rigoureusement exactes.

  • Ne mentez pas sur le kilométrage. S’il est incertain, mentionnez-le plutôt que d’inscrire une vague estimation.
  • Ne baptisez pas « première main » une voiture déjà achetée d’occasion même si c’était une « occasion 0 km ».
  • N’abusez pas de la formule « excellent état général » qui pout éventuellement se retourner contre vous comme étant de la publicité mensongère.
  • Signalez les accidents : S’il n’est pas nécessaire de signaler un petit accrochage ayant entraîné de minimes travaux de carrosserie, un accident plus grave ayant imposé un passage au marbre doit être porté à la connaissance de votre acheteur. Une dissimulation peut entraîner l’annulation de la vente par un tribunal, assortie du versement de dommages et intérêts.

N’oubliez pas d’ajouter des photos !

Que ce soit pour une annonce « papier » ou une annonce internet, la photo de votre voiture est un atout précieux pour bien la revendre. Sachez simplement que, sur le net, les annonces avec photo sont 40 fois plus cliquées que les annonces sans. Godogodoo.com vous offre la possibilité de joindre jusqu’à 4 photos à votre annonce. Profitez-en ! Un profil, une vue de face et une vue de dos (que vous pouvez remplacer par un ¾ avant et un ¾ arrière), une vue de l’habitacle portes grandes ouvertes, une autre de la planche de bord, une photo du compartiment moteur… et le tour est joué. En fonction des options dont bénéficie votre voiture (système audio sophistiqué, système de navigation, lecteur de DVD…), un gros plan de la console centrale peut également être utile. Attention, dans tous les cas, le poids d’une photo ne doit pas dépasser 1 méga. Vous pouvez également ajouter le lien vers une vidéo sur Youtube ou Vimeo. Soignez les prises de vues
A éviter

    • Les photos dans un parking encombré
    • Les photos à l’ombre
    • Les photos à contre-jour
    • Les photos dans un décor compliqué qui nuit à la « lisibilité » de la voiture
    • Les photos d’une voiture sale
    • Les photos montrant toujours le même côté de la voiture (cela laisse supposer que l’autre côté est abîmé).

Recommandé :

  • Une voiture propre
  • Un endroit net et éclairé
  • Un fond qui contraste avec la couleur de la carrosserie
  • Un petit coup de flash pour donner plus d’éclat à la carrosserie

Avez-Vous ce Qu’il Faut pour Être Entrepreneur au TOGO ?

Au Togo, ils sont chaque année des milliers de jeunes porteurs de projets très concrets qui présentent tous les critères de faisabilité. Mais par manque d’expérience, par peur des obstacles ou encore d’autres facteurs susceptibles d’intervenir dans la réalisation de leur projet, ne se lancent pas. Certes, semé d’embûches l’entrepreneuriat est un terrain avec ses propres réalités où il convient de s’armer de tout courage et d’une ferme abnégation pour s’aventurer. Aujourd’hui, de nombreux cas d’entrepreneurs tout droit sortis de l’ordinaire ont largement démontré que le domaine de l’entrepreneuriat au Togo n’est nullement l’apanage des plus diplômés encore moins une affaire de gros budget.

Chez de nombreux jeunes Togolais, lors de débats télévisés où encore à la radio, ce sont les mêmes mots qui sortent des bouches : Si j’avais…? Si je pouvais …? Sans savoir qu’ils ont déjà presque tout ce qu’il faut pour se lancer dans l’entrepreneuriat. Et pourtant, bon nombre, d’exemples d’entrepreneurs partis de rien et qui aujourd’hui récoltent un succès flamboyant, nous disent le contraire. Aujourd’hui plus que jamais, l’entrepreneuriat est une alternative de taille dans la lutte pour l’éradication de la pauvreté.

Les valeurs entrepreneuriales sont très importantes chez tout acteur digne de ce nom. Au Togo, différents types de profils d’entrepreneur s’affichent dans toutes les grandes entreprises du pays. En ce sens, se soulève une question : celle de la disposition cognitive idéale d’un véritable entrepreneur à succès. Du profil du jeune entrepreneur diplômé à celui du “Baol-Baol” sorti des nulles parts, découvrir lequel est celui qui vous correspond le plus avant de vous lancer.

L’entrepreneuriat au Togo : Arrêt sur les profils habituels

Les caractéristiques de la personnalité d’un entrepreneur sont variées : Passion, confiance en soi, prise de risque, ambition, détermination, le goût du challenge tels sont des critères communs à la majorité des entrepreneurs. Seulement au Togo, l’existence de deux types de catégories d’acteurs entrepreneuriaux à savoir : les diplômés, sortis des grandes et, d’autre part, se distingue la masse de soit-disant “’illettrés” sans diplôme essentiellement venue de l’intérieur du pays regroupée . Tous performants, ils laissent souvent perplexe quant au choix du meilleur profil d’entrepreneur entre les deux.

Vendeurs ambulant au Togo (Decko , hédzanawoe, Assigamé etc ) .

Profil de l’entrepreneur Togolais : Exemple des jeunes diplômés

Profil de l’entrepreneur Togolais : Exemple des jeunes diplômés

Ils incarnent l’image véritable de l’intelligentsia Africaine. Pour la plupart ils ont entre 25 et 35 ans. Avec de bons parcours scolaires et de solides dispositions cognitives, fruits de leurs hautes études, ils affichent très une vision entrepreneuriale dans un domaine qu’ils savent bien productif. Sauf que là, ils passent de longues nuits et des heures à parfaire des documents théoriques censés guider pas à pas, le bon déroulement de leurs projets. Mais là, le seul hic qui se pose pour ce type de profil est qu’une fois le projet mis en marche, il est heurté à certaines réalités inattendues ou imprévues lesquelles ne sont pas mentionnées dans le BMC ( Business Modèles Canneva). Delà aussi, se pose un autre point très pertinent qu’il convient de maîtriser pour tout entrepreneur : celui de la nécessité de la correspondance de l’ensemble des prévisions d’avec la réalité du terrain. Ce qu’une autre catégorie d’entrepreneur togolais, semble bien maîtriser par contre.

Profil de l’entrepreneur togolais : Cas des ambulants

Lui, il incarne tout à fait le contraire du prototype du jeune entrepreneur diplômé. Sans études supérieures, encore moins une miette diplôme en poche, il met en place prématurément son initiative entrepreneuriale avec à sa disposition, des moyens économiques assez limités. Son avantage principal, réside dans le fait que contrairement au jeune diplômé, ces longues années de pratique sur le terrain, l’ont rendu connaisseur des réalités qui dominantes sur le marché. Par Contre, à un certains moment de l’évolution  de son affaire, ses dispositions cognitives limitées seront un obstacle à l’extension parfaite de son entreprise.

Les qualités d’un bon entrepreneur au Togo

1-) Une ferme détermination dans l’atteinte de ses objectifs atteindre

Être déterminé à réaliser votre projet. Une fois l’initiative entrepreneuriale enclenchée, vous ne devez vous laisser désorienter par aucun élément par rapport à où vous voulez exactement aller.

2) Ne pas se laisser abandonner à cause d’un manque de budget conséquent

Un bon début n’est pas évident dans l’atteinte de l’objectif entrepreneuriale.

3) Etre organisé et savoir bien planifier

Très organisé, avec un emploi du temps bien emménagé, il sait exactement quand il doit aller travailler et quand il dit se consacrer à quelque chose d’autre. Son organisation peut même couvrir toute la période de l’année et à chaque temps, il sait à quoi s’en tenir. Au Sénégal ce type de profil cadre plus avec celui d’un jeune entrepreneur comme Mamadou Sall de la plateforme “Bay Seddo 2.0″

Bayseddo 2.0 une belle initiative entrepreneuriale.

Diplômé en gestion informatisée à la faculté des sciences économiques et de gestion de la prestigieuse université Gaston Berger de Saint-Louis en 2012. À 27 ans, Mamadou Sall sur la base d’un constat réel entre le besoin de fond du côté des paysans pour améliorer leur production et celui des investisseurs désireux de multiplier leur profil, a lancé sa plateforme appelée “Baay Seddo”.

Mamadou Sall de Bay seddo 2.0

L’objectif de Bay Seddo, c’est d’être une plateforme de rencontre et de médiation où agriculteurs et investisseurs se donnent rendez-vous pour promouvoir ce domaine qui est un des piliers fondamentaux de la marche vers l’autonomie alimentaire. Lauréat du rebranding Africa en juin 2016 décerné par l’African Business club à Paris.

4) Avoir un goût de liberté prononcé

En générale, un bon entrepreneur a un désir ardent de liberté, il cherche tout le temps à prendre contrôle de sa vie car ne veut pas avoir de compte à rendre à personne. Il est tout le temps prêt à travailler avec acharnement et est heureux de ce qu’il gagne bien que ses possibilités soient énormes.C’est sur ce registre que s’inscrit le grand commerçant importateur de riz zoko malam à sokodé.

5) Etre discipliné

Dans l’ordre des priorités d’un entrepreneur, la discipline est de mise. L’entrepreneur professionnel planifie et organise ses semaines : rendez-vous, tâches à accomplir, il y tient et ne se laisse jamais aller. Malgré les problèmes et les imprévus qui peuvent survenir, il sait se tenir à ce qu’il a prévu et n’en déroge pas. Comme disait Eschyle “ la discipline est mère de succès”.

6) Avoir confiance en soi et en son projet

Un entrepreneur a confiance à son projet, à son idée, en son business. En générale, s’il se lance c’est qu’il sent que son business a du potentiel, sinon pourquoi devrait-il s’y investir ? Cette confiance-là, il ne doit en aucun moment la perdre, car elle est la base même de sa motivation et de son innovation en continue. Si vous avez confiance en vous-même, vous inspirez confiance aux autres.

7) Etre sociable et ouvert d’esprit

Voilà, deux points essentiels pour tout entrepreneur désireux de faire de bonnes affaires au Togo. Le Togo est un pays avec des réalités assez complexes, c’est pourquoi vous devrez faire preuve d’une grande ouverture d’esprit, une bonne communication, pouvoir entamer des dialogues et par là augmenter vos possibilités de faire des rencontres qui peuvent être des atouts majeurs. Plus votre haut degré de sociabilité est connu, plus vos chances de vous construire un vaste réseau de connaissances seront grandes.

8) Être créatif-savoir innover

La montée fulgurante du succès de l’entrepreneur est fortement liée à celui de sa capacité d’innovation. C’est pourquoi il doit toujours avoir un brin de créativité et trouver des idées qui vont lui permettre de faire croître sa société.

M Kabirou Mbodj directeur Général de Wari

M Kabirou Mbodj directeur Général de Wari est un des grands entrepreneurs sénégalais qui peuvent être cités comme exemple dans ce sens. De loin, on pourrait le targuer d’un innovateur par nature. Du réseau tv par câble MMDS-Multivisions au lancement de la Net tv jusqu’à Netpay et Wari, aujourd’hui il étend son ambition avec une volonté manifeste de laisser son empreinte dans le domaine de la télécommunication.

9) Etre passionné

L’entrepreneur est passionné, c’est le moteur de sa motivation. La passion est un vecteur de motivation extrêmement important. Les grands entrepreneurs à succès ont une grosse capacité de travail, car avant toute chose leur travail les passionne énormément.

10) Tolérant face à l’échec

S’il y a bien un point commun entre tous les grands entrepreneurs du monde, c’est bien celui-ci : L’échec. C’est par elle que se forge le bon entrepreneur bien déterminé dans son projet. Cela est une source d’acquisition d’expériences et d’imprévus qui peuvent ne pas avoir figuré dans votre B.M.C ( Business Modèle Caneva ).

11) Etre optimiste

Un véritable entrepreneur optimiste va jusqu’à voir des opportunités dans les difficultés et dans les difficultés, se dessine pour lui un univers d’opportunités. Il a une totale confiance en ce qu’il projette de faire et ne laisse jamais le côté négatif prendre le dessus