Le Bien-être Professionnel : Comment être Heureux au Travail chers Togolais ?

Le bien-être professionnel : Comment être heureux au travail ?

Plus qu’un simple gagne-pain, le travail est désormais un facteur d’épanouissement et de réalisation de soi. Le travail nous permet d’être utile à la société et donne un sens à notre vie. A une époque où l’on passe plus de temps au travail qu’à la maison, la question du bien-être au travail et de la qualité de vie prend tout son sens.

D’après-vous, est-il possible d’être heureux au travail ? Nous pensons fermement que oui.

Qu’est ce que le bien-être au travail ?

Selon l’OMS, le bien-être sur les lieux de travail consiste en « un état d’esprit dynamique, caractérisé par une harmonie satisfaisante entre les aptitudes, les besoins et les aspirations du travailleur, d’une part, et les contraintes et les possibilités du milieu de travail, d’autre part »

Se sentir bien au travail passe donc par plusieurs vecteurs. Il est à la fois de la responsabilité du travailleur mais aussi de l’entreprise.

Travailleur : comment être heureux au travail ?

Etre heureux au travail découle en partie d’un état d’esprit positif. Voici quelques principes fondamentaux à prendre en compte au quotidien.

Faire de son travail une passion (ou vice versa)

Faire de son travail une passion (ou vice versa)

Même si vous ne faîtes pas ce que vous aimez, essayez d’aimer ce que vous faîtes. Nous ne pouvons pas tous vivre de notre passion mais il est important de mettre du coeur et de la volonté dans ce que nous faisons pour en tirer du plaisir. Quels sont les aspects de votre travail que vous préférez ? Que faîtes vous au quotidien pour améliorer les tâches les plus pénibles à faire psychologiquement ? Reconnaissez vous votre place dans l’entreprise ? Avez-vous l’impression d’être utile ? Beaucoup de questions auxquelles vous devez apprendre à répondre honnêtement. En effet, c’est le sens que vous donnez à ce que vous faîtes qui vous permettra d’avoir hâte d’aller travailler le lundi. Il vous faut pour cela, repérer les points positifs dans votre activité et savoir les valoriser. Le matin, commencez par exemple par ce qui est plus pénible à faire pour vous et finissez la journée sur des notes positives en faisant ce qui vous procure le plus de plaisir dans votre travail.

Entretenir de bonnes relations avec vos collègues

Vous ne pouvez clairement pas vous épanouir au travail si vos relations avec vos collègues ne sont pas saines. Si le matin vous avez une boule au ventre rien qu’à l’idée de voir votre collègue Aïda ou Moussa pour X ou Y raison, votre bien-être en sera affecté. De la même manière qu’une amitié, une relation professionnelle s’entretient. Les pauses déjeuner ou pauses cafés sont les moments propices pour cela. Il est important d’éviter les confrontations inutiles, les compétitions malsaines. Gardez en tête qu’en entreprise comme dans la société en général, les états d’esprits et manières de penser sont différentes. Des codes de politesse et de savoir-vivre sont indispensables pour entretenir une bonne entente même en cas d’incompatibilité de caractère. Dans la mesure du possible, vous pouvez étendre ces relations en dehors du travail, en sortant de temps en temps entre collègues. De merveilleuses amitiés ou autres relations peuvent aussi naître dans le cadre professionnel.

Maintenir un bon équilibre vie privée/vie professionnelle

Maintenir un bon équilibre vie privée/vie professionnelle

Oui, nous savons que c’est plus facile à dire qu’à faire mais c’est important voir même crucial. Vous devez apprendre à faire la part des choses. Le boulot devrait s’arrêter à votre lieu de travail et la vie personnelle à la maison. Les deux doivent se compléter et non empiéter sur le terrain de l’autre même si la limite devient est floue. En venant travailler le matin, vous devez pouvoir faire le vide par rapport à ce qui se passe chez vous et faire la part des choses. Également en arrivant chez vous, vous devez être à même de mettre les les soucis relatifs à votre travail de côté et vous concentrer sur autre chose. Pour cela, organisez vous au maximum pour finir vos tâches pendant vos heures de travail de sorte à ne pas vous tracasser avec une fois rentré. Évitez de ramener du travail à la maison ou éteignez votre téléphone professionnel si possible. Un meilleur équilibre de vie vous permettra d’être moins stressé, de vous épanouir un peu plus et d’être efficace au travail.

Employeur : Comment favoriser le bien-être de vos employés ?

L’employeur a aussi sa partition à jouer dans le bien-être de ses employés. Un employé heureux est un employé plus productif et plus engagé. Il existe des moyens simples pour développer cela.

Reconnaissance et rétribution

Il n’en faut pas beaucoup. Il suffit d’un “merci”, “beau travail” ou félicitations” pour redonner de l’optimisme à un employé ou à une équipe. On ne s’en rend pas compte, mais ce sont des mots simples pouvant générer de la motivation, de la productivité et de l’engagement. Il s’agit aussi pour les managers de se détacher des résultats par moments et de prendre en compte les efforts fournis par leurs équipes. Votre collaborateur bien travaillé ? Félicitez le. Il a presque atteint ses objectifs ? Encouragez-le. Ses résultats ont baissé ? Discutez en avec lui et essayez de trouver une solution. Vous lui faîtes confiance ? Prouvez le en lui confiant des tâches valorisantes et en le responsabilisant. Cela passe aussi par des perspectives d’évolution. Montrez lui que vous voyez ce qu’il fait et que cela compte pour vous.

La reconnaissance est aussi matérielle et financière. Mettez en place par exemple un système du meilleur employé du mois basé sur les résultats. Offrez des cadeaux de temps à autre ou organisez des événements collectifs (repas d’équipe après l’atteinte d’un objectif, afterwork pour avoir décroché un marché…). Vous pouvez aussi avoir des systèmes de bonus ou de participation indexés sur des objectifs. Pour cela, il est nécessaire de faire savoir au collaborateur ce que vous attendez de lui et de fixer des objectifs mesurables.

Management participatif plutôt que directif

Management participatif plutôt que directif

Il est du ressort de l’employeur d’aider le travailleur à donner un sens à ce qu’il fait. Il est important de nos jours de remettre l’employé, l’homme, au coeur du débat. Pour développer l’engagement et l’envie de vos collaborateurs, montrez leurs que leur avis compte, qu’ils ont leur mot à dire dans la bonne marche de l’entreprise et qu’il ne s’agit pas seulement d’obéir à des ordres. Impliquez vos employeurs dans la mesure du possible dans les prises de décision, développez la communication interne et oeuvrez à accroître leur sentiment d’appartenance. Cela peut passer par la tenue de réunions collectives ou la mise en place d’une boîte à idées. Le feedback doit à la fois être ascendant et descendant. Il s’agit là d’un moyen efficace de rétention et de fidélisation de vos collaborateurs.

Bonnes conditions de travail

Qui a envie de travailler dans des locaux insalubres, au matériel manquant et où il fait terriblement chaud ? Nous exagérons certes mais il s’agit d’éléments non négligeables. Il incombe à l’employeur de mettre ses collaborateurs dans de bonnes conditions avant de leur demander de se donner corps et âme à leur travail. Il ne s’agit pas toujours de matériel mais aussi d’ambiance. Vous devez contribuer à développer un atmosphère sain entre vos collaborateurs mais aussi vis à vis de vous. Garantir un bon environnement de travail permet de lutter contre le stress au travail et d’améliorer la santé des collaborateurs. Le stress lié au résultats est largement suffisant. Il faut éviter d’y rajouter des éléments supplémentaires.

Have fun !

S’amuser au travail

Vous arrive t-il de rigoler ou de plaisanter avec vos collaborateurs ou vous êtes plutôt du genre à rester sérieux h24 ? On en parlait plus haut : la bonne ambiance est importante. Il est nécessaire de relâcher la pression de temps en temps surtout lorsque vous êtes dans un secteur d’activités stressant. Lancez une blague en passant, apprenez à rigoler ou à parler de choses plus relax que le travail avec vos collaborateurs, faites des activités après le boulot (matchs de foot, afterwork, laser game…). Tout ne doit pas toujours tourner autour du travail même si de nombreuses activités ludiques concourent à renforcer la cohésion d’équipe et le sentiment d’appartenance. Vos collaborateurs doivent être heureux et ravis de se retrouver ou de vous retrouver le matin. Votre attitude doit être positive pour que vous puissiez la leur transmettre. On est jamais assez vieux pour s’amuser. Tenez,c’est bientôt Pâques, et si vous organisez une chasse aux oeufs aux chocolats dans vos locaux ?

Saviez-vous que “les salariés heureux sont deux fois moins malades, six fois moins absents, neuf fois plus loyaux, 31% plus productifs et 55% plus créatifs” ? Les leviers pour développer le bien-être au travail ne manquent pas et il appartient autant au travailleur qu’à l’employeur de s’en préoccuper. Après tout, tout le monde y gagne !

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *