Fixé en haut de page

telecharger godogodoo sur playstore

déposée par le 25 / 03 / 2018

Termes de référence pour le recrutement d'un consultant Diagnostic participatif des capacités des organisations paysannes mises en place dans le cadre du projet APFA I – Préfecture de Tchamba (Région Centrale)

Contact annonceur

Godogodoo
N° ent. : 545
Envoyer un message Afficher le téléphone 90543714

Statistiques de l'annonce

Nombre de vues : 3975
Dernière visite le : 26 / 01 / 2020 à 15:49:30


Détail de l'annonce

 Diagnostic participatif des capacités des organisations paysannes mises en place dans le cadre du projet APFA I – Préfecture de
Tchamba (Région Centrale)

I. Contexte et justification

Le Togo est lun des pays qui connaît un fort indice de déforestation en Afrique. Pour survivre, les habitants de la forêt dAbdoulaye
avaient lhabitude dexploiter les ressources naturelles de la zone en recourant à des activités extrêmement néfastes pour
lenvironnement et la biodiversité : braconnage, déboisement ou feux de brousse. En 2004, le gouvernement togolais a classé la forêt
et interdit de ce fait lexploitation de cette zone de 300 km². Toutes les communautés villageoises situées à lintérieur du périmètre
concernée ont été expulsées, la relation entre les villageois – qui sinstallèrent en périphérie de la forêt – et les autorités sest
détériorée. Exclus des processus de décision, les paysans vivaient le classement de la forêt en zone protégée comme une forme
doppression. Les populations riveraines ont dautre part continué à se livrer au braconnage et au déboisement pour subvenir à leurs
besoins.

Mené dans trois villages dans la Préfecture de la Tchamba de mai 2014 à juillet 2017, le projet APFA I a associé protection
environnementale et réduction de la pauvreté en offrant des perspectives durables aux habitants et en développant leurs capacités. Il
a consisté à organiser et structure les populations cibles en 21 organisations paysannes à raison de 7 par village. Ces OP ont
bénéficié des appuis dans les domaines de lélevage, du maraichage et de lexploitation du karité.

Dans la seconde phase du projet, il est envisagé de poursuivre les appuis aux OP mis en place dans la 1ère phase, en renforà§ant
leurs capacités de fonctionnement, de gouvernance, en les mettant en réseau avec dautres acteurs clés (fournisseurs, commerà§ants,
instituts de microfinance, etc.) et en les appuyant au développement des filières de commercialisation de leurs produits. Dans le but
de mieux orienter ces appuis, il est important de connaitre leurs besoins en renforcement de capacités.

II. Objectifs


Lobjectif principal est de procéder à un diagnostic des capacités des OP mis en place dans le cadre de APFA I (21 OP) ainsi que ceux
des nouveaux villages ciblés (9 OP), sur les plans organisationnels, fonctionnels et techniques afin de savoir leurs difficultés et leurs
besoins dappui.

De faà§on plus spécifique, il sagit :

-Damener les membres des OP à faire une description de la situation actuelle de leur organisation (fonctionnement et organisation) ;
-Daider les membres des OP à identifier les forces et faiblesses de leur organisation, et à prioriser les capacités qui doivent être
renforcées ;
-Daider les membres des OP à définir un cadre de planification comme outil pour le développement de leur organisation et de
proposer à VSF - Suisse, un plan de renforcement (assorti dune proposition de budget) des organisations diagnostiquées.

III. Résultats attendus

- A lissue de cette étude diagnostic, la situation des capacités internes des OP est décrite et fait ressortir leurs forces et faiblesses
ainsi que les propositions de renforcement par ordre de priorité ;
- Une planification ainsi quun budget estimatif des actions de renforcement de capacités sont proposés.

IV. Mission du consultant

-Prendre contact avec les différentes OP ;
-Définir un échantillon dOP à enquêter, en collaboration avec léquipe du projet ;
-Elaborer le guide dentretien;
-Organiser et conduire des assemblées générales avec chacune des OP retenues;
-Analyser les données collectées et produire le rapport détude diagnostic.

V. Méthodologie

Le consultant doit adopter et mettre en oeuvre une démarche participative en accordant une grande place aux échanges avec les
membres des OP.

La collecte de données concernera les membres des OP dans lensemble et les responsables des Conseils Villageois de
Développement (CVD).

VI. Expertise requise


Pour mener cette étude diagnostic, VSF-Suisse recherche un expert répondant au profil suivant :

Qualification :

-Diplôme en sciences humaines ou agroéconomie : sociologie, géographie ou agronomie, niveau Bac + 5 ou équivalent;
-Ayant des connaissances dans les méthodologies de diagnostic des organisations paysannes;
-Ayant des compétences dans les analyses socioéconomiques, le développement organisationnel et le renforcement de capacités.

Expérience :

-Expériences dans la réalisation des études similaires;
-Une expérience dans la zone du projet (Tchamba) et la connaissance des langues parlées dans cette zone (kabyè, naoudem,
kotokoli…) seront des atouts considérables.

VII. Lieu, période et durée prévisionnelle de létude


Létude aura lieu dans les 6 villages du projet localisés dans la Préfecture de Tchamba (voir carte en annexe), à partir de mi- avril
2018 et sur une période ne dépassant pas 20 jours.

VIII. Rapport à soumettre à la fin de la mission


A la fin de la mission, le consultant doit soumettre un rapport en format électronique à VSF-Suisse, contenant lensemble des
résultats attendus de létude.

IX. Soumission des offres


Les candidats intéressés doivent faire parvenir leur proposition (technique et financière) par courrier électronique à
geraud.hellow@vsf-suisse.org .

Délai de candidature : au plus tard le 06 avril 2018 à 17 Heures.

La proposition technique comprendra une note de méthodologie de mise en oeuvre, une présentation des expériences avec si possible 
une copie des rapports et une copie du CV.

La proposition financière contiendra un bordereau des coà»ts unitaires et un devis estimatif de la mission. 

   Envoyer à un ami :